Vos questions, nos réponses

Obtenir mon devis

Mon salarié a proféré des accusations mensongères de harcèlement moral, puis-je le licencier ?

Oui : proférer des accusations mensongères justifie un licenciement pour faute. Le salarié qui dénonce des faits de harcèlement moral qu’il a subi ou dont il a été témoin ne peut être licencié pour ce motif, sauf mauvaise foi de sa part. La mauvaise foi est caractérisée par la connaissance par le salarié de la fausseté des faits qu’il dénonce.

Ainsi, il vous appartient d’établir que le salarié savait pertinemment, au moment où il a dénoncé les faits, que ses accusations étaient fausses, que les faits étaient inexacts et purement imaginaires.

XS
SM
MD
LG