Vos questions, nos réponses

Obtenir mon devis

L’hiver approche. Dois-je prendre des mesures pour limiter les risques d’accident du travail liés au froid ?

Oui : tout employeur a une obligation de résultat en matière de sécurité de ses salariés. Au-delà de cet aspect légal, tout employeur sait qu’une absence génère des surcoûts importants avec le recrutement du remplaçant qu’il faut parfois former. L’absence peut aussi mener à la désorganisation de l’entreprise et l’impossibilité d’assurer le travail. Conséquence : la rentabilité est impactée. Une instruction interministérielle du 28 octobre 2015 rappelle les mesures à mettre en oeuvre pour prévenir et limiter les accidents du travail liés à la survenance de températures particulièrement basses, lors de la période hivernale. Tout d’abord, l’employeur doit intégrer les risques liés aux ambiances thermiques dans sa démarche d’évaluation des risques et pour l’élaboration du document unique et du plan d’actions. Vous devez, par ailleurs, prendre plusieurs mesures de prévention, à la fois collective et
individuelle, portant sur l’aménagement des postes de travail (chauffage, accès à des boissons chaudes, etc.), l’organisation du travail (limitation du temps de travail au froid, etc.) et les vêtements et équipements de protection contre le froid (adaptation de la tenue vestimentaire, etc.).

XS
SM
MD
LG